PRESS

 

 

Le GT&Prototype Challenge clou du spectacle

 

Comme le veut une certaine tradition, ce sera, le week-end prochain, au tour du Racing Festival de clôturer la saison internationale à Spa-Francorchamps avec des séries venues de Belgique, de France, mais aussi d'Angleterre et des Pays-Bas.

 

Une fois n'est pas coutume, commençons par l'accent belge. Après un an d'absence, nous sommes très heureux d'accueillir à nouveau les concurrents du BGDC, le Belgian Gentlemen Drivers Club, une série dite provinciale rassemblant ce qui se fait de mieux au niveau des courses belges pour amateurs avec un plateau riche et varié et une épreuve de 200 minutes le dimanche après-midi (départ à 14h15) s'annonçant disputée.

 

Le 750 MC Cartek Club est à peu de choses près son équivalent britannique avec là une épreuve de deux heures au programme le dimanche matin.

 

La moitié du plateau de 250 voitures attendues dans un paddock à l'accès totalement gratuit nous viendra de France avec plus de 80 Caterham réparties en deux divisions, les R300 et l'Academy & Roadsport. Là aussi cela se bat comme en moto avec des écarts très faibles et des changements de positions à tous les tours.

 

Cela ira plus vite et cela s'annonce chaud aussi en Mitjet 2L & Supertourisme, l'évolution des célèbres Legend Car.

 

Mais le clou du spectacle de ce week-end devrait être offert par les deux manches d'une heure plus un tour du GT&Prototype Challenge, la nouvelle série lancée cette année par l'équipe néerlandaise de V-Max. Pour cette nouvelle étape belge, une bonne quarantaine de voitures est annoncée.

 

En tête de peloton, on devrait retrouver la Renault RS01 Trophy d'Equipe Verschuur confiée aux mains expertes de Stéphane Lémeret et Sam Dejonghe. Engagés par Renault Belgique Luxembourg, les vedettes belges de ce meeting retrouveront sur leur route une vingtaine de protos. Avec quatre Ligier LMP3 dont la Racing Expérience des frères Hauser, deux Ginetta LMP3, les  Norma M20FB  Belcar de Luc De Cock-Tim Joosen et David Houthoofd et François Bouillon, une Wolf GB08 venue d'Angleterre, des Praga, Radical et une Oreca LMP-C.

 

Pour emmener le peloton des GT, on pourra compter sur la Mercedes AMG SLS GT3 de Daan Meijer, une Puma et une Mosler. La Vantage GT3 d'Aston Martin Brussels est également annoncée avec à son volant l'ex-champion de Belgique Tim Verbergt.

 

Enfin, outre une ribambelle de Porsche, on reverra aussi avec plaisir les deux TransAm Howe Racing chères à Eric Van de Poele et ses amis.

 

Voilà qui promet un show motorisé haut en couleurs lors de cette édition 2017 du Racing Festival, dernier événement de l'année pour le RAC Spa et Pierre Delettre déjà en pleine préparation des Legend Boucles 2018. Mais cela, on vous en reparlera un peu plus tard, dans la foulée d'une première conférence de presse prévue le 11 octobre à Saint-Hubert.